État de l’énergie au Québec 2017

La 3e édition de l’État de l’énergie au Québec est parue le 7 décembre 2016.
Ce bilan annuel, publié par la Chaire de gestion du secteur de l’énergie de HEC Montréal rassemble les données les plus récentes et les plus pertinentes sur le secteur de l’énergie. Rédigé par Joanne Whitmore, chercheure principale et Pierre-Olivier Pineau, professeur titulaire de la Chaire, il propose une rétrospective des faits saillants qui ont marqué l’année 2016 ainsi qu’un aperçu des dossiers à surveiller en 2017.
La Chaire de gestion du secteur de l’énergie y intègre également un outil novateur qui permet de visualiser l’ensemble du système énergétique québécois et d’en évaluer l’efficacité.
Il ressort entre autres du bilan que malgré la nouvelle politique énergétique 2030 et les plans d’action sur les changements climatiques, les cibles fixées par le gouvernement ne seront pas atteintes si les tendances actuelles se poursuivent, particulièrement dans le secteur du transport. Une réorientation générale s’impose.
« Il est clair que l’on ne pourra pas uniquement miser sur les programmes traditionnels » souligne Pierre-Olivier Pineau, coauteur du rapport.
En ce qui a trait au transport, quelques faits saillants : toutes les régions sont touchées par l’augmentation du nombre de véhicules par 1 000 habitants et une plus grande proportion de gros véhicules – le nombre de camions légers pour passagers, incluant les véhicules utilitaires sport et les camionnettes, a augmenté de 195 % entre 1990 à 2013.
Pour télécharger le rapport, c’est ici.
________________________________________
Whitmore, J. et P.-O. Pineau. État de l’énergie au Québec 2017, Chaire de gestion du secteur de l’énergie, HEC Montréal, décembre 2016.
Pour le communiqué de presse, c’est ici.
Pour toute question :
Julie Lajoye, conseillère en relation avec les médias, HEC Montréal
Cell. : 438 823-1328 | Bureau : 514 340-7320 | julie.lajoye@hec.ca
Tags:

Author: Institut EDDEC